L’éblouissement des lignes, par le photographe Eric Bourret

Eric Bourret est un photographe de seuils, d’espaces physiques qui sont aussi des territoires d’esprit. Ciel et terre perdent leurs limites, se fondent, s’épousent, changent de nom. Avec l’altitude, l’oxygène se raréfie, l’esprit se modifie, il y a des apparitions. La mémoire se trouble, se libère, se clarifie, les fantômes sont des évidences. Le passé…

Le vieil homme et la mer, d’Ernest Hemingway, une redécouverte

Le vieil homme et la mer est le dernier roman publié de son vivant en 1952 par l’écrivain américain Ernest Hemingway. Nous en étions restés à l’idée d’une lecture de jeunesse de bonne tenue mais plutôt facile, faite dans la foulée de celles de La Perle de John Steinbeck et de La Symphonie pastorale d’André…

Jean-Claude Bélégou entre au Rijksmuseum d’Amsterdam

Bonne nouvelle pour tous les amateurs du photographe Jean-Claude Bélégou, et pour tous les chanceux qui vont désormais découvrir son travail sensuel et poétique, l’un de ses paysages de mer, à la limite de l’abstraction incarnée, vient de rejoindre les collections du Rijksmuseum d’Amsterdam à la faveur d’une donation de trente-cinq œuvres de treize artistes…

Il fait un temps d’Yvon Le Men

Diastole, systole, diastole. Dehors, dedans, dehors. Se souvenant aussi bien de Georges Perros (Poèmes bleus), de Nicolas Bouvier (Le dedans et le dehors), que du maître Louis Guilloux, Yvon Le Men construit ainsi, dans le battement du cœur et des pas dans les labours, Le poids d’un nuage, le deuxième tome de son autobiographique poétique,…

Les images de pleine conscience de Benjamin Deroche (2)

Benjamin Deroche est un photographe sensible aux effets de seuils, aux fenêtres découpant le visible, comme à l’évanouissement du sujet. Construisant ses images comme des paysages mentaux, où la ténuité des signes forme des points de réalité auxquels rattacher le regard, Benjamin Deroche est allé à la rencontre des Roches noires, à Trouville, ancien palace…

Il n’y a pas de terre promise, par Paol Keineg

Nombreux sont les amis du poète et traducteur Paol Keineg à se demander quel peut bien encore être le lien à la Bretagne d’un homme qui écrivit dès son entrée en littérature deux livres majeurs, Le poème du pays qui a faim (Traces, 1967) et Hommes liges des talus en transe (P. J. Oswald, 1969)….

Le détail délicat de la miette près du verre de vin – quand Bohumil Hrabal rencontre Elisée Reclus

Si l’on décernait des prix Nobel de littérature à titre posthume, nul doute que, parmi la cohorte des oubliés de génie, le poète palestinien Mahmoud Darwich (1942-2008), l’ironiste métaphysique Witold Gombrowicz (1904-1969), ou, dans un tout autre registre, Bohumil Hrabal (1914-1997), écrivain tchèque, bon buveur, esprit carnavalesque, seraient les premiers désignés. Un beau petit livre…