Surgissement d’une présence séparée, Giacometti, par Jacques Dupin, poète

« Plus le modèle est connu, plus il devient l’inconnu, plus il devient l’inconnu par excellence. » (Alberto Giacometti) Il faut revenir à l’os, à l’ossature, à ce qui tient quand plus rien ne tient. Il faut revenir à Giacometti. Le poète Jacques Dupin (1927-2012) l’a souvent rencontré, qui fut peint par le maître. « L’œuvre de Giacometti…

Aby Warburg et les phalènes, par Marie de Quatrebarbes, écrivain

« Les rites amérindiens éveillent en lui la même énergie polarisée que celle qui l’avait capturé dans le voile de Vénus, la torsion des corps chez les peintres du Quattrocento, la chevelure d’une nymphe sur un bas-relief. Elle se branche à la même source, charriée depuis les nappes souterraines d’une matrice confinée dans le sombre, et…

Des filles, des garçons, des moraines et des buses, par Joël Baqué, poète

©Claude Nori « Certains instants échappent (presque) au temps. » Composé de trois parties, Chaos, du poète Joël Baqué, est un ensemble de variations toutes en douceur glissée et fines notations sur le thème du chaos : des filles et des garçons sur les plages, des roches et des montagnes, des buses sur leur piquet et des proies…

D’une beauté magdalénienne, par Dominique Fourcade, poète

Polyptyque de saint Vincent Ferrier, 1464-1470, de Giovanni Bellini, exposé dans la basilique San Zanipolo, Venise « si, j’oubliai, il s’est passé ceci, sans un mot / dans l’ourlet de la vague / juste vu / toi nue / un trait de fusain blond au bas du ventre / ou plutôt / au haut de tes…

Le point d’amour, par Nathalie Léger, écrivain

« Longtemps avant, dans l’évidence de la rencontre, nous nous étions dit : c’est toi, tel, ce que tu es, toi, toi dont chaque détail s’appelle de ton nom. Ce monde en détails. Toi. N’en revenant pas. Tel. Prononcé dans la plénitude. » Suivant l’azur, de Nathalie Léger, est un titre mallarméen. Le poète perdit son fils, Anatole,…

Au nom du Père, par Charles Pennequin, poète

« Père mort en moi / ne dit mot la pleine / poire du patois » Qu’est-ce qu’un père ? Des regards, des actes, des odeurs, des mots, des silences. Qu’un père mangé aux vers ? « Père ancien sa lie / me berce le corps / gris lait la nuit / poisse son temps / à descendre / pour aller…

Vivre, entre dons et épreuves, par Charles Juliet, écrivain

« J’ai l’impression que mon adolescence n’a jamais pris fin. Au long des années, elle s’est enrichie d’un accord avec ce que je suis, d’une force calme, d’une vision sereine de la vie. Et la faim est toujours là. Insatiable. » Charles Juliet est de ces écrivains qui touchent par leur constant souci d’authenticité, en poésie ou…

Fenêtres de peinture, par Jean-Louis Schefer, écrivain

« Nous voici tout à la fois dans l’ampleur de la cathédrale et dans l’intimité de la chambre, dans la synthèse impossible d’une cantate et d’une sonatine. » On peut considérer Carré de ciel, explique dans une note son auteur Jean-Louis Schefer (P.O.L., 2019), livre influencé par le Dictionnaire étymologique de Vossius (1577-1649), comme un…

Le kaki de nagori, le goût des saisons, par Ryoko Sekiguchi, écrivain

« Mademoiselle, je suis beaucoup plus âgé que vous, et je ne sais si je pourrai encore goûter ce légume l’année prochaine. » Le goût de Nagori est celui de la saison qui s’enfuit, emmenant avec elle toute une palette de légumes, fruits, saveurs, couleurs et odeurs. C’est un départ annuel, un voyage à regret,…

Dominique Fourcade, quarante ans d’entretiens sur la poésie

  « Ce qui donne sens à ma vie c’est l’expérience de la langue comme corps. Et, à partir de cette expérience, d’avoir compris que la langue est le corps qui fonde le réel – peut-être même est-elle le corps du réel. Dès lors un point de non-retour est franchi : certitude que l’on n’accède…