Femmes pissantes, par Emma Boudon, photographe no shame

©Emma Boudon Les érudits et amateurs de curiosités, les zélateurs du décalage et les naturopathes sauvages, ont peut-être encore en tête l’ouvrage étonnant de Jean-Claude Lebensztejn, Figures pissantes 1280-2014 (éditions Macula, 2016), présenté dans L’Intervalle le 26 novembre 2016. Car ne vous offusquez pas, ne vous cachez pas derrière votre petit doigt ou le premier…

L’âme et la matière, par Eugène Leroy, peintre

« Je suis né en 1910 à Tourcoing ; orphelin de père l’année suivante. Toute ma jeunesse s’est passée près des bords de l’Escaut : collège à Roubaix. Mais vacances en partie à Roulers et Ghistel, et dès que vers quinze ans j’ai connu l’ami Paul, ce fut tous les chemins de pierres bleues d’Evregnies à Esquelmes, de…

Ode à la liberté, par la revue L’Atelier du roman

« Combien peu nous chaut la liberté, cette inconfortable solitude, et quel entrain nous avons mis à élaborer les outils de notre propre asservissement. » (Slobodan Despot) Je n’arrive pas à trouver le temps de lire attentivement tous les numéros de la revue de Lakis Proguidis, L’Atelier du roman, j’ai bien entendu tort. Sa dernière livraison intitulée…

Pierre Guyotat, le scandale, par Michel Surya, écrivain

©Catherine Hélie « Au commencement étaient les putains. » Pour qui a lu un jour Tombeau pour 500 000 soldats (1967) ou Eden, Eden, Eden (1970), il est évident que Pierre Guyotat est l’un des plus grands écrivains français des dernières décennies. Un écrivain scandaleux car habité par des visions témoignant d’une sorte d’épopée négative plongeant au cœur…

Feue la joyeuseté, un manifeste, par Arpaïs Du Bois, peintre

©Arpaïs Du Bois « Chaque œuvre s’avance comme une énonciation livrant ce désir de saisir le monde avec un baume de parole, une magie de verbe et une peinture pétrie de mémoire. » (Damien Sausset) Née à Gand en 1973, vivant et travaillant à Anvers, Arpaïs Du Bois est une artiste peintre, dont les éditions Hopper&Fuchs associées…

Tranchons les jours lourds, par Kristian Keginer, poète

Jean Bazaine « Bretagne est univers. » (Saint-Pol-Roux) En quelles langues parle le poète breton Kristian Keginer ? Pour le présenter, Alain Le Saux, fondateur des éditions Les Hauts-Fonds (Brest), se rappelle très judicieusement, en introduction de Terra incognita et autres textes, un propos de l’écrivain Jean-Marie Le Sidaner : « Kristian Keginer n’est presque jamais cité dans les panoramas…

Une histoire vagabonde de la littérature romanesque, par Philippe Le Guillou, écrivain

Essai de critique subjective sur l’art du roman à travers les siècles, écrit par un lecteur assumant totalement ses goûts parfois hétérodoxes, Le roman inépuisable, de Philippe Le Guillou, est un éloge de la littérature comme capacité d’émerveillement. Entrée particulièrement enthousiasmante dans un domaine romanesque marqué par sa liberté et sa puissance protéiforme, cet ouvrage…

Dada es-tu là ? par Philippe Pétremant, photographe de vacuité

Philippe Pétremant est un photographe vivant et travaillant à Lyon, soutenu par la galerie Le Réverbère depuis 2002, qui lui offre aujourd’hui un livre présentant cent dix pièces, Hiperman. On y perçoit immédiatement toute l’ampleur du rire de cet artiste ne craignant ni le macabre, ni le saugrenu, ni le kitsch. Voici la tête d’une…

Tout chicorée, rond, torché, Gottfried Gröll, par Christophe Manon, poète

« Gröll se lève si tard qu’il prend son déjeuner le jour suivant. » Prenez Vie et opinions de Tristam Shandy, de Laurence Sterne (1718-1768), l’un des plus grands romans de la littérature occidentale publié en neuf volumes entre 1760 et 1770, soit la tentative de description d’une vie, si les digressions incessantes et l’irruption d’une famille…

Tempus fugit, tempus jouit, ou l’œuvre carnavalesque de Roland Sénéca

On n’attrape pas l’Indien Sénéca, graveur pariétal de son état, comme on attrape des mustangs dans un film de John Huston. Parce que ce diable d’homme fuit de partout, et ne cesse d’échapper à toute tentative de réduction. Vous l’avez compris, la servitude volontaire n’est pas pour lui.   Homme fontaine, comme il y a…