Entre crime et sainteté, Dostoïevski, par Julia Kristeva

« Bien avant, et très tôt, Dostoïevski avait réalisé que l’explosion épileptique, ses auras, ses douleurs et peurs le mettaient au contact avec une dimension essentielle de la condition humaine : avec l’avènement et l’éclipse du sens. » J’ai connu une étudiante albanaise, venue en France dans l’espoir d’y étudier Sartre et Camus. Elle était…

Faire l’amour comme on cueille du tilleul, par Denis Roche, écrivain

« I’m completely dead to decency. » On attendait depuis longtemps la parution du journal de Denis Roche, mentionné régulièrement çà et là dans des interventions évoquant son œuvre général. Temps profond, Essais de littérature arrêtée 1977-1984 est à présent publié, et c’est une vraie fête. Une fête de l’intelligence, de l’audace, de l’amour à…

Bacon rit, par Franck Maubert, son ami

« Si les Français apprécient mon travail, je n’aurai pas l’impression d’avoir tout raté. » Bien entendu, pour comprendre qui était Francis Bacon et comment il travaillait, les entretiens avec David Sylvester sont indépassables. Cependant, la parution récente d’autres documents permet d’approcher de nouveau l’un des plus grands peintres du XXème siècle : le recueil…

Le Rire de De Kooning, par Jean-Hugues Larché, écrivain

Vous connaissez De Kooning, vite, de Philippe Sollers, publié une première fois aux éditions de La Différence en 1988. Vous connaissez Le Rire de Rome, livre d’entretiens trop peu lu du même joyau avec Frans De Haes datant de 1992 (Gallimard, L’Infini). Ne manquez surtout pas aux éditions Olympique* (Bordeaux), le premier ouvrage de Jean-Hugues…

Jean-Jacques Lequeu, dessinateur en architecture, et enchanteur

« Ce n’est pas notre intention de donner la clef de lecture de l’énigme Lequeu. Nous pouvons seulement affirmer que Jean-Jacques Lequeu « architecte », « assis de bibliothèque » du XVIIIe siècle, existe seulement à l’intérieur des bibliothèques. » Jean-Jacques Lequeu (1757-1826), architecte visionnaire et « révolutionnaire » n’ayant jamais construit, est en effet une énigme. Issu de l’école gratuite de dessin…

Objets autonomes, l’esprit d’une lutte, par Louis Matton, photographe

Objets autonomes (Poursuite Editions / L’éditeur du dimanche, 2018) est un livre à haute densité politique. Photographiant sur fond noir, comme s’il s’agissait de fragments d’astres, des objets symbolisant la lutte des autonomistes de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes, Louis Matton a produit un livre à la jonction du document poétique, de la radicalité esthétique, de…

Le plaisir de la subversion carabinée, par Jacques Cauda, écrivain, peintre

« Où j’habitais, dans la banlieue de Paris, Mai 68 se vécut comme un grand dimanche. Les grèves paralysaient tout, et malheureusement mes parents à domicile. Déconfits, hurlant à l’assassin, maudissant les grévistes, les feignants mettant la France dans le vide. Les étudiants dévoyés. Des affameurs. Ils remplirent leur placard. Sucre, pâtes, huile. Et stockèrent de…

Homélie de la parole trahie, par Olivier Py, poète

« Le désespoir n’est nulle part, le désespoir est partout, vos pères vous ont abandonnés et je viens, aujourd’hui, en frère réveiller votre révolte. » On connaît l’enthousiasme du poète, dramaturge, et officiel du théâtre, Olivier Py, son lyrisme, son rimbaldisme, son orphisme, son claudélisme, son biblisme, son amour de la langue et des corps masculins qu’elle…

Une autre Aurélia, journal d’une disparition, par Jean François Billeter

« Jusqu’à la fin nous sommes restés dans l’ignorance de ce qui se préparait. Comme dans les mythes grecs, les dieux nous ont préservés de la connaissance. Je tiens cela pour une chance insigne. » Dans Une rencontre à Pékin (éditions Allia, 2017), le sinologue Jean François Billeter a raconté son double coup de foudre pour la…

Dada Africa, ou Dada plus que Dada

Il n’est pas improbable que le mouvement Dada, né en 1916 à Zurich au Cabaret Voltaire, soit pourtant bien en avant de nous-même, et que sa déflagration se fasse d’autant plus ressentir aujourd’hui que l’époque s’enfonce dans le conformisme moral, la force motrice de la bêtise, et l’impossibilité de remettre en question son fondement étroitement…