Les Visiteuses de l’Atelier, par Benoist Demoriane, photographe

Autopm
© Benoist Demoriane

Benoist Demoriane aime les femmes, leurs apparitions fugitives, leurs courbures, leur pudeur, leur effronterie, et l’instant photographique qui les révèle.

Elles sont dans son regard muses, nymphes, nymphéas en noir & blanc, graciles créatures généralement nues, portant des bas découpant des cuisses menues que rassemble la ligne fine d’un sexe presque glabre.

Ces filles d’Eve sont des visiteuses d’Atelier, nées des miroirs de leur Pygmalion.

Demoriane1
© Benoist Demoriane
Demoriane7
© Benoist Demoriane

« L’Atelier, écrit Benoist Demoriane dans un ouvrage reprenant l’ensemble de ses écrits sur la photographie et l’expérience du modèle, est un intérieur, une intériorité, un espace du dedans où l’intime, les intimités, le secret parviennent parfois à être hors d’eux-mêmes, plus qu’extériorisés. Cette réclusion, cet enfermement, délivrent un hors de soi bienfaisant. »

Sont photographiés des gestes fugueurs, des fantasmes, des nuées.

Sous son objectif, la jeune fille devient femme, s’émancipant en se dénudant devant l’homme qui la crée en la faisant tourbillonner tel un potier modelant l’argile.

Demoriane14
© Benoist Demoriane
Demoriane17
© Benoist Demoriane

Les femmes de l’Atelier sont des fleurs de feu, nervaliennes, ouvertes, fermées, mutiques et rieuses durant l’acte.

Des montées d’arabesques, des mélopées juives, un chant de Gabriel Fauré.

En offrant son corps, le modèle offre à son peintre photographe un moment de délivrance, lui que l’invisible tend et tourmente.

Demoriane24
© Benoist Demoriane

Alice se cache les yeux, lève les bras, enlace une autre femme, autrement elle-même.

Les voilà qui dansent, flottent, s’embrassent, se caressent, s’égarent, s’enflamment dans le monde blanc.

En chacune d’elle coule l’onde vive du désir.

Demoriane26
© Benoist Demoriane

« L’invention qui se joue là consiste d’abord à métamorphoser l’image du modèle en Figure, à la hisser, l’élever, pour qu’elle ne reste pas qu’un Nu de photo-de-nu, pour qu’elle accède à la condition du Nu de peintre. »

La femme est là, mais c’est une abstraction, un pantin de chair, une évanescence désarticulée.

Les talons aiguilles piquent les fesses de petits points d’excitation qui les rendent électriques.

Demoriane20
© Benoist Demoriane

« Il y a là la sensualité d’une très humaine, belle et noble entreprise érotique, il y a là, pour la venue au monde de ce qui dort au fond de l’ombre chaude de l’atelier, la réalité d’une conception immaculée, la vérité de l’union bienheureuse de deux êtres, unis par une grâce amoureuse, imaginaire, idéale… »

Au centre de l’Atelier est disposée une table, ou un fauteuil, ou un autel, lieu du plus doux des sacrifices humains.

Benoist Demoriane montre tout mais n’exhibe rien. Son art est un jeu de voiles et de tremblements.

« Comme c’est troublant !… Plus l’image est bougée, floue, mouvante, en mue et remuante, et mieux je vois la figure, plus elle m’apparaît distinctement ! Plus l’effet de bougé a multiplié les lignes, les marques, les superpositions de transparences, en claques de moments décalés, plus la figuration semble s’effacer, s’absenter, et plus la présence de la figure se manifeste, comme en relief ! »

LVA-Page1m
© Benoist Demoriane

Le chemin de croix de la séance de pose interminable devient un chemin de luxure, autorisant les innocentes à accéder à l’inconnu de leur volupté.

« La consolation est dans cette harmonie calme, forte, évidente, dance ce temps retrouvé, apaisé, d’une très ancienne animalité de notre espèce d’avant le temps, réunie, réconciliée, avec la civilisation, et douée d’esprit, avec l’Art… »

LVA-bm

Benoist Demoriane, Les Visites d’Atelier, Le Peintre & son Modèle, Ecrits et Photographies, 2018, 128 pages

L’Atelier Demoriane

LVA descriptif-m

Contacter l’auteur pour se procurer cet ouvrage

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s