Un bouillon japonais, par Mathieu Van Assche, photographe

a48185_b9e9cdb726594b119a2a3a1aab6eaa28~mv2
©Mathieu Van Assche

Les rāmen sont des mets japonais constitués de pâtes dans un bouillon à base de poisson ou de viande et souvent assaisonnés au miso ou à la sauce soja, importés de Chine au début du XXᵉ siècle.

Voilà pour la fiche Wikipédia, maintenant passons à la dégustation, qui est un livre japonais de Mathieu Van Assche, ayant promené ses baguettes à Kyoto, Nara, Koyasan et Kanazawa.

a48185_dbf065b4745f4ccc8f00ff3b41dfcb90~mv2
©Mathieu Van Assche

Mathieu Van Assche aime le carnaval, la culture populaire, le noir & blanc irradié à la façon de la revue Provoke.

Son univers est résolument urbain, décalé, et sachant trouver la merveille dans la trivialité des jours.

a48185_c879040ca55f4f0ebcfc2eb20dd80881~mv2
©Mathieu Van Assche

Ses livres sont des sensations d’être là, des essais poético-existentiels, des façons de se tenir debout, en images, dans le fouillis des situations.

Leur nature est moins descriptive qu’introspective, même si la réalité y éclate de présence à chaque page.

a48185_353000517dd74295999464d44b83199d~mv2
©Mathieu Van Assche

# Ramen, publié par les toujours impeccables éditions du Mulet, est une promenade dans l’inconnu, l’étrange, l’exotique.

C’est un réseau de branches enchevêtrées, un entrelacs de routes ayant leur logique propre, des kanjis à la devanture des boutiques, comme un jeu de Pacman géant.

a48185_72ee7741792244368725b72a66dd7643~mv2
©Mathieu Van Assche

Des téléphones portables, des grues, on construit, chacun dans sa bulle.

On porte des masques, mais ce n’est pas pour la fête.

a48185_5aecc61b1207400fbf594dc6a71ea5ab~mv2
©Mathieu Van Assche

On est une nymphette attirée par un club interdit aux moins de 18 ans.

On est une jupe s’envolant dans la rue, un cimetière étrange, une trottinette, un parapluie, un faon dans un parc.

a48185_5db8944f407844ed9d49bffd1d8965ff~mv2
©Mathieu Van Assche

On est un vieillard égaré dans une forêt de buildings, un enfant aux cheveux rasés, un sumo de plastique en pleine lévitation.

Jazz des visages et des déambuations, jazz des arrière-boutiques, jazz des travailleurs exténués.

a48185_8a9c395037f8407288dc03a25d5d9928~mv2
©Mathieu Van Assche

# Ramen est cinétique, sauvage, ivre d’alcool et d’abandon.

Il montre un Japon moins uniforme que de singularités déroutées, où les animaux prennent peu à peu possession de l’espace, comme un retour à l’ordre originel.

a48185_7f5c1109bc2a4305a6b4c575fe738f7f~mv2
©Mathieu Van Assche

Et le voici qui chuchote Dodes’kaden, Dodes’kaden, Dodes’kaden.

# Ramen se termine par un visage que coupe symétriquement le pli de la double page où il apparaît.

Cet homme-là est un esprit, probablement un yokai.

Ramen

Mathieu Van Assche, # Ramen, Editions Le Mulet, 2019 – 50 exemplaires numérotés

Editions Le Mulet

a48185_7be397fe980d46dfa55139d9952cd970~mv2
©Mathieu Van Assche

Site de Mathieu Van Assche

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s