Voyage dans la délicatesse, par Israel Ariño, photographe

26_2 001
© Israel Ariño

Un jour, le 11 mars 2011, le Japon a failli disparaître, la région de Fukushima étant dévastée par un tsunami endommageant ses centrales nucléaires.

Un jour, ailleurs, en Angleterre, aux Etats-Unis, en France, le beau pays de notre enfance sera peut-être évacué, contaminé pour des centaines d’années.

28_18 001
© Israel Ariño

En attendant, il y a le soin que nous pouvons apporter au paysage, aux éléments de la nature, aux autres, à l’entièreté du vivant.

En attendant, il y a un livre plein de grâce et de délicatesse, Voyage en pays du Clermontois, du photographe espagnol Israel Ariño.

32_14 001
© Israel Ariño

Une campagne souveraine, des couleurs très douces faisant songer à des autochromes.

Nous sommes indubitablement ici et maintenant, mais aussi ailleurs, dans un souvenir sans nostalgie, dans un passé qui ne passe pas et se réinvente.

11_16 001
© Israel Ariño

C’est la magie blanche du pinceau de la nature ne cessant de se renouveler dans le cycle des saisons.

Livre à la couverture cartonnée peuplée de veinules, de rhizomes, de réseaux de racines, Voyage en pays du Clermontois est un ouvrage silencieux et bénéfique.

1_11 001
© Israel Ariño

Denken ist danken, dit-on en allemand : penser, c’est remercier.

Photographier peut être aussi une révérence, un agenouillement modeste, une humilité dans la puissance.

6_16 001
© Israel Ariño

Quelques ramures, des suspensions de fleurs comme dans une estampe japonaise.

Des pointes de vie, des épanouissements secrets, du végétal aspiré par le ciel.

PLACA_01 001
© Israel Ariño

Il pleut certainement ce jour-là sur le marcheur muni de son boitier de mélancolie, dégoulinant, piteux et pourtant ravi.

Le cheval impassible s’en amuse, il est là depuis des siècle, regardant passer, invariables et nouvelles, des générations d’homoncules.

12_14 001
© Israel Ariño

La terre est grasse, lourde, féconde, c’est le ventre épanoui d’une femme enceinte.

Elle peut être drôle aussi, habitée de traces anthropomorphes, ainsi deux monticules évoquant des seins, ou des yeux globuleux.

38-2 001
© Israel Ariño

Le photocalligraphe poursuit sa route, seul, dans les champs et les sous-bois.

Tiens, il y a des Indiens.

33_12 001
© Israel Ariño

Peut-être s’agit-il des petits-enfants des Frères Lumière n’ayant jamais grandi d’avoir pris la tangente du grand livre de l’Histoire.

Calme souverain de cavaliers dans un manège équestre, de billots de bois attendant qu’on les sépare définitivement, d’une chaumière isolée, de quelques ruches posées loin du trafic et des manigances des hommes.

16-5 001
© Israel Ariño

On est bien dans le livre d’ Israel Ariño, on prend le temps de vivre et de respirer, on se reconstruit dans le sauf.

La nature possède ses lois, sa géométrie, sa logique d’organisation.

47-7 001
© Israel Ariño

Le photographe ne dérange rien, passe en effleurant du regard les sillons et les haies, le quadrilatère d’un terrain de sport et les bosquets en conversations.

Voyage en pays du Clermontois, fruit d’une résidence de création ayant eu lieu entre juin 2017 et décembre 2018 dans le département de l’Oise, est un livre intime, sans tonitruance, une ode au simple et à l’humour involontaire du quotidien.

Un livre plein de sagesse et de modestie, continuant Corot par les moyens de la voyance moderne.

IMG_8192 copia

Israel Ariño, Voyage en pays du Clermontois, avec la collaboration de Clara Gassull, Ediciones Anomalas / Diaphane Editions, 2019, 42 pages

Israel Ariño – site

IMG_8205 copia

Ediciones Anomalas

IMG_8201

Diaphane Editions

71190618_317814315719620_4107892389035638784_n

Inauguration le samedi 28 septembre à l’espace Le Quadrilatère (Beauvais) à 15h

Vernissage Israel Ariño même jour à l’espace Séraphin Louis de Clermont-de-l’Oise à 11h

Site des Photaumnales

18-2 001
© Israel Ariño

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s