Retour en Chine, par Youqine Lefèvre, photographe

©Youquine Lefèvre « Si vous obéissez à la politique de limitation des naissances, vous serez respectés. Si vous désobéissez, honte à vous. » (avis à la population écrit en idéogrammes sur les murs d’un bâtiment abandonné) Artiste plasticienne diplômée du KRASK/Ecole des Arts de Gand et vivant en Belgique, Youqine Lefèvre est l’auteure d’un premier livre chargé…

La frivolité Carmen De Vos, photographe

©Carmen De Vos Carmen de Vos est une artiste pratiquant l’amour libre avec ses photographies. Travaillant la plupart du temps au Polaroïd périmé, son univers frôlant la pornographie est d’une sensualité troublante. Elle photographie des anonymes, mais aussi de belles alanguies, le sentiment de l’existence se nourrissant chez elle de jeu, d’audace et de situations…

Mourir, renaître, partir, prier, par Simon Debbaut-L’Ecluse, photographe

Gesenkter, du photographe gantois Simon Debbaut-L’Ecluse est un livre dont le titre, signifiant en vieil allemand quelque chose comme « tête baissée », est inspiré d’une œuvre de la dessinatrice, graveuse et sculptrice allemande Käthe Kollwitz (1867-1945). Faut-il comprendre que nous sommes ici à la lisière d’un monde en extinction, ou, au contraire, le jour d’une renaissance,…

Une immense fissure, du silence en poésie, par Stefan Hertmans, écrivain

« Au cœur de la radicalité littéraire réside en fait non pas le cri d’Artaud, mais le mot impossible de Celan. » Le Gantois Stefan Hertmans, que publient en France les éditions Gallimard (Guerre et Térébentine, Le Cœur converti) et Le Castor astral (Le Paradoxe de Francesco, Antigone à Molenbeek), fait partie de ces écrivains dont la…

La sensualité et l’infâme, par Lucile Boiron, photographe

©Lucile Boiron Mise en pièce, de Lucile Boiron, publié à Gand (Belgique) par Art Paper Editions, opère la rencontre sur une table de dissection tropicale en papier glacé de Marguerite Bornhauser, Emilie Traverse et Georges Bataille, subsumée par une vision très personnelle de la manducation et de la réparation – oui, mais quelqu’un comprend-il cette…

Simone de Beauvoir, diariste, par la revue Les Moments Littéraires

Toute sa vie, Simone de Beauvoir, rappelle sa fille adoptive Sylvie Le Bon de Beauvoir dans le dernier numéro de la revue Les Moments Littéraires (Gilbert Moreau), fut une diariste passionnée. Mais l’activité étant chronophage, l’auteure du Second Sexe, multipliant les articles, les livres, les conférences et les interventions publiques, s’occupant en outre avec grand…

Feue la joyeuseté, un manifeste, par Arpaïs Du Bois, peintre

©Arpaïs Du Bois « Chaque œuvre s’avance comme une énonciation livrant ce désir de saisir le monde avec un baume de parole, une magie de verbe et une peinture pétrie de mémoire. » (Damien Sausset) Née à Gand en 1973, vivant et travaillant à Anvers, Arpaïs Du Bois est une artiste peintre, dont les éditions Hopper&Fuchs associées…

De la modernité photographique, par le magazine belge Variétés

Faisant partie du patrimoine des Archives Amsab-IHS – Institut d’histoire sociale à Gand -, où elle fut découverte par hasard, parmi les ruines d’un journal tombé en faillite, la sublime collection des photographies du magazine d’art belge Variétés a fait l’objet pour la première fois d’une exposition à Arles (été 2019) et d’un livre imposant…

De l’art comme métanoïa, par Michel Mazzoni, photographe plasticien

Les livres de Michel Mazzoni sont toujours des surprises formelles, non pour le plaisir de l’exploit graphique, mais parce que rendre compte du visible, ténu et fuyant, nécessite d’inventer des dispositifs de capture et de monstration inédits. Après sa très belle exposition de printemps au Botanique de Bruxelles, Other Things Visible, le revoici en grand…

Sleep soundly my child, all is under control, par Charlotte Lybeer, photographe

Née en 1981 en Belgique, Charlotte Lybeer a étudié la photographie à l’Académie des Beaux-Arts de Gand et à l’Institut des Beaux-Arts d’Anvers. Sa cinquième monographie, Linus’ Blanket, s’intéresse à la culture de la peur dans une société prise de fièvre obsidionale. Jusqu’où ira le besoin de protection et la démence de la prévention tous…

Ensemble, c’est tout, Claude & Lilly, par Vincen Beeckman, photographe

Ces deux-là, la vie ne les a pas épargnés, ces deux-là sont les plus beaux du monde. Ils s’appellent Claude & Lilly, amoureusement rassemblés par l’esperluette de Vincen Beeckman, qui les a rencontrés, et les a photographiés avec beaucoup de tendresse, contre les machines de l’intelligence artificielle, l’anthropocène, et les misérables prêcheurs de détestation. Laure…