André Breton, présent considérable

« J’ai vingt-deux ans. Je crois au génie de Rimbaud, de Lautréamont, de Jarry ; j’ai infiniment aimé Guillaume Apollinaire, j’ai une tendresse profonde pour Reverdy. Mes peintres préférés sont Ingres, Derain ; je suis très sensible à l’art de Chirico. Je ne suis pas si naïf que j’en ai l’air. » La publication intégrale depuis 2016 par Gallimard…

Un fouet cosaque sur ma commode, par Honoré de Balzac, dernière correspondance

« Il y a dans les événements humains une force supérieure qui les dénoue et qui rend les discussions publiques, l’intervention de l’opinion, complètement inutile. L’homme peut nouer, il ne dénoue jamais. Ceci atteint tous les drames politiques. Aussi, selon moi, l’homme politique est-il peu de chose devant le poète et l’écrivain. Le livre est plus…

Victor Serge au Mexique, le dernier exil d’un révolutionnaire amoureux

« Dans les rues de Mexico, j’éprouve la sensation singulière de n’être plus hors du droit. N’être plus l’homme traqué, en sursis d’internement ou de disparition… » J’ai présenté dans L’Intervalle il y a quelques mois le volume Résistance, publié aux éditions suisses Héros-Limite, livre reprenant des poèmes de Victor Serge (1890/1947) parus une première fois en…

Naître poète, devenir ouvrier, Paul Cézanne et Emile Zola, une correspondance

Publié en 1886, L’Œuvre, du romancier Emile Zola, est le quatorzième volume après Germinal de la série des Rougon-Macquart. Peintre maudit à l’hérédité heurtée, Claude Lantier, fils de Gervaise Macquart et d’Auguste Lantier (relire L’Assommoir), en est le principal protagoniste. Allant d’échec en échec, il ne parvient pas à imposer ses nouvelles idées en matière…

Brassaï, peintre de la vie moderne, ou la vie en amitié

Brassaï, arrivé à Paris en 1924, voulait être peintre, il fut, soutenu par le Hongrois André Kertesz, reconnu comme photographe, et devint très vite la maître des photos de nuit. L’album de cet artiste total, Paris la nuit, publié en 1932 est un classique, comme Les petits poèmes en prose de Charles Baudelaire, ou Les…

Jean Lorrain, rose comme une fille, la correspondance d’un écrivain bretteur

« Jean Lorrain est l’Iris Noir de notre bourbeux marécage. Il est plus aisé de lui donner une plante pour ancêtre qu’un homme. » (Jacques des Gachons) Parmi les grands extravagants de la littérature française, Jean Lorrain (1855-1906) occupe une place de premier rang. Chroniqueur littéraire redouté, écrivain en tous genres, Jean Lorrain a sidéré la Belle…