Venise sauvée, par Simone Weil, philosophe, dramaturge, et Jirô Taniguchi, mangaka

f846c1ea9a9335c60c72a81f25e4fea0
© 2014 Louis Vuitton Malletier

« Une chose telle que Venise, aucun homme ne peut la faire. Dieu seul. Ce qu’un homme peut faire de plus grand, qui l’approche le plus de Dieu, c’est, puisqu’il ne peut créer de telles merveilles, de préserver celles qui existent. »

Pièce de théâtre inachevée, inspirée du récit historique La Conjuration des Espagnols contre la République de Venise en l’année 1618, de l’abbé de Saint-Réal, Venise sauvée est l’une des rares œuvres purement littéraires de Simone Weil.

Ecrite en parallèle de l’essai philosophique L’Enracinement et de l’article essentiel L’Illiade ou le poème de la force, cette œuvre en trois actes questionne de nouveau, autrement, par le biais des lois du texte dramaturgique – on peut songer ici à Lorenzaccio, d’Alfred de Musset, pour la fresque complotiste – la dialectique de la pesanteur (la loi humaine, grise, lourde, contingente) et de la grâce, de la nécessité, de l’Amour – de Dieu jusque dans le mal, le malheur.

2014-06-29-LV_TravelBookVenisepage91-thumb
© 2014 Louis Vuitton Malletier

Nous sommes soumis à la matière, à la puissance sociale, aux turbulences politiques – représentées dans la pièce par l’Espagne -, quand le salut se trouve dans la cité, enracinée, communautaire, offrant à chacun un destin commun cohérent (Venise).

Il faut sauver Venise, aller jusqu’au sacrifice de soi si la situation l’exige – Simone Weil poursuit l’écriture de sa pièce dans son exil londonien -, mais ce qui déchire, détruit, avilit, n’est pas qu’extérieur, il est en soi, loi divine obligeant chacun à faire l’épreuve de la souffrance et de la soumission à un ordre supérieur.

La philosophe rédige ainsi l’argument de son œuvre : « Le marquis de Bedmar, ambassadeur d’Espagne à Venie, conçut en 1618 un plan pour mettre Venise au pouvoir du roi d’Espagne, qui était alors maître de presque toute l’Italie, par une conjuration. Voulant rester dans l’ombre à cause de sa situation d’ambassadeur, il confia l’exécution du plan à Renaud, seigneur français d’un âge avancé, et à Pierre, pirate provençal, capitaine et marin réputé. Renaud était chargé de la préparation, Pierre, des opérations militaires. Une grande partie des troupes mercenaires en garnison à Venise et beaucoup d’officiers, la plupart étrangers, au service de Venise, furent gagnés. Le plan était d’agir par surprise en pleine nuit, en occupant simultanément les points importants de la ville, en allumant au même moment beaucoup d’incendies dans tous les quartiers afin de répandre la confusion, et en tuant tout ce qui tenterait de résister. La nuit choisie était celle d’avant la Pentecôte. Jaffier fit échouer a conjuration, dont il était un des chefs, en la révélant au Conseil des Dix, par pitié pour la ville. Des historiens, surtout espagnols, ont nié l’authenticité de cette conjuration, mais avec des arguments très faibles. Il est sûr, en tout cas, que le Conseil des Dix fit exécuter plusieurs centaines d’hommes et que Bedmar dut quitter Venise. »

On parle sac, plaisirs de la soldatesque, viols des nobles dames, revanche des courtisanes.

On parle de faire de Venise un théâtre de sang, et d’inventer l’histoire.

Renaud : « Déraciner les peuple conquis a toujours été, sera toujours la politique des conquérants. Il faut tuer la cité au point que les citoyens sentent qu’une insurrection, même si elle réussissait, ne pourrait la ressusciter ; alors ils se soumettent. Vos volontés, vos fantaisies, vos rêves, à vous leur maître, doivent être désormais pour eux la seule réalité. Vous serez un de ces hommes dont les peuples sont contraints de vivre le rêve. »

2014-06-29-LVTravelBookDPFrance50-thumb
© 2014 Louis Vuitton Malletier

La paix ignore les desseins cruels.

Mais Jaffier, trahissant les traîtres, comprend, mouvement du divin en lui, que Venise existe, réellement, parfaitement : « Il me faut partir abandonné, / Eperdu d’opprobre et de détresse. / Mes amis meurent trahis par moi. / Ceux que j’ai sauvés par ma pitié, / Après m’avoir pris l’honneur, me chassent. / La clarté du jour me fait souffrir. / Je suis las d’être les yeux baissés. / Si je veux mourir, le cœur me manque. / Je ne voudrais pas devenir fou. »

Violetta l’enfant, la pure, conclut la pièce : « Ton bonheur est là, viens et vois, ma cité. / Epouse des mers, vois bien loin, vois tout près / Tant de flots gonflés de murmures heureux / Bénir ton éveil. »

louis-vuitton-travel-book-venise-2014-illustre-par-jiro-taniguchi_4919951
© 2014 Louis Vuitton Malletier

Contrepoint absolu du tragique weilien, Venice, du mangaka Jirô Taniguchi, auteur du célèbre Quartier lointain (1998), est un hymne au calme et à l’harmonie d’une ville atemporelle, douce, presque fragile dans la persistance de ses formes.

Il me plaît d’imaginer aussi la ville sainte à travers ses yeux et ses couleurs aquarellées.

Il y ici de la mélancolie, le sentiment de la fugacité du présent, une pluie fine tombant sur le squero di San Trovaso.

Un personnage solitaire marche, ouvre les yeux, mais sa vision est aussi intérieure.

venise-taniguchi-planche
© 2014 Louis Vuitton Malletier

C’est un jeune homme gardant d’avec toute chose une distance respectueuse et un peu circonspecte.

Il observe, flâne, se perd.

Cet enfant grandi cherche l’amour et la fraternité.

Nul doute qu’à sa pudeur viendra s’accorder le plus beaux des visages.

007592012

Simone Weil, Venise sauvée, préface de Léo Texier, Rivages poche, Petite Bibliothèque, 2020, 128 pages

Site Rivages poche

71udCkazivL

Jirô Taniguchi, Venise, graphic designer Frédérique Stietel, Louis Vuitton Travel Book, 2014

Louis Vuitton Travel Book

d

Se procurer Venise sauvée

Se procurer Venise, de Jirô Taniguchi

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s