De la photographie comme joie thanatopraxique, par la revue Halogénure

©Pierre Belhassen

Avec ses trois cahiers indépendants regroupés sous bandeau, Halogénure s’est imposée graphiquement, depuis son premier numéro publié en 2016, dans le paysage des revues de photographie.

Les lecteurs exigeants sont certains d’y découvrir des travaux divers et superbes, une indépendance de rédaction, une énergie de création sans concession et des recherches formelles surprenantes.

Son neuvième numéro (avril 2022) consacre des dossiers à « De l’Amérique et de ses couleurs » (œuvres de Fred Herzog, Pierre Belhassen, Benoit Paillé), « Une conversation photographique et musicale inédite », « La photographie sans appareil ».  

©Fred Herzog

Contempler de nouveau les photographies au Kodachrome du Canada de Fred Herzog – né en 1930 en Allemagne, décédé en 2019 – est un grand plaisir, dont les couleurs, notamment le rouge, font penser au Liverpool de Tom Wood.

Mélancolie, fantaisie, mystère des formes et des présences, solitude existentielle, humble quotidien constituent l’ADN de ce photographe désormais reconnu, mais ayant passé sa vie sans souci de se monter du col, comme tant d’arrivistes de la photographie adoptant les modes rémunératrices du moment.    

©Pierre Belhassen

Surréalité et ironie structurent le regard de Pierre Belhassen, dont les images témoignent des corps glorieux et déformés de l’Amérique hédoniste et sans pitié.

Avec son compact et ses gélatines colorées, Benoit Paillé, dont l’œil est volontiers provocateur, parcourt une fiction appelée Canada.

©Benoit Paillé

« Chez Paillé, analyse Manu Jougla, le paysage est profondément anxiogène car habité de forces obscures et c’est sans doute pour cela que les rares images où la main de l’homme semble avoir disparu acquièrent dans son corpus une pureté et une beauté qui vient nous foudroyer. »

Les paysages traversés par des chats pelés prennent feu, un faune s’avance, sexe nu enrobé de mousse végétale, les cops sont prêts à flinguer les aliens, la place coûte seize dollars.

©Dargent-Oberland

La cahier b est offert aux photographes et musiciens (présentés régulièrement dans L’Intervalle) Grégory Dargent et Frédéric D. Oberland.

Leur composition en noir et blanc relève d’un dialogue en apesanteur, fait de voiles et de flashs de lumière, de visages fantomatiques et de peaux parcheminées.

Christ n’est pas mort, c’est un pneu abandonné dans le désert, une pyramide lointaine, une méduse antédiluvienne, un chien bigleux, l’extase d’une image, la mort d’un proche regardé comme une constellation tombée.

©Dargent-Oberland

Mais, chers lecteurs, que pensez-vous de la photographie sans appareil ?

Le cahier c vous donnera à voir les travaux expérimentaux du « sorcier » (Benoit Capponi) Patrick Bailly-Maître-Grand, adepte notamment des rayogrammes, ainsi que ceux de la « chimiste » Charlotte Greenwood, et de « l’alchimiste » très discrète Pétroline Dufayard (un hétéronyme ?).

©Patrick Bailly-Maître-Grand

A propos de sa fabrication de reliques, PBMG déclare, dans un long et passionnant entretien : « Il y a un rapport entre Thanatos et la photographie qui est évident. Sont importants pour moi : la poussière, le temps long, la momification, des trucs comme ça. Principalement la notion de TRACE… »

©Charlotte Greenwood

Montrer la beauté ardente de Thanatos, tel est l’enjeu d’une revue alternative déjouant les pièges du sérieux institutionnel si souvent dérisoire. 

A suivre.

Revue Halogénure, photographies Fred Herzog, Pierre Belhassen, Benoit Paillé, Grégory Dargent, Frédéric D. Oberland, Patrick Bailly-Mâitre-Grand, Charlotte Greenwood, Pétroline Dufayard, directeur de publication Manu Jougla, rédacteur en chef Jean Fournier, comité de rédaction Jean Fournier, Manu Jougla, Benoit Capponi, Aurélien Hubert, Simon Vansteenwinckel, Maxence Torillioux, graphisme Simon Vansteenwinckel, avec la participation de Sabrina Biancuzzi et Léa Bismuth, numéro 9, 2022

©Fred Herzog

©Benoit Paillé

©Pétroline Dufayard

©Patrick Bailly-Maître-Grand

©Charlotte Greenwood

https://halogenure.com/produit/halogenure-09-precommande/

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. Ima dit :

    Très belles photos

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s