Lunes, surfaces de projection, par Guido Guidi, photographe

Avec Lunario, Les éditions MACK poursuivent leur vaste et belle entreprise de (re)découverte et de reconnaissance de l’œuvre du photographe italien Guido Guidi – livres précédents présentés dans L’Intervalle. La lune pour Guidi n’est pas qu’un astre tournant passivement autour de la terre, mais une manière de structure sphérique ne cessant d’entrer en interaction avec…

Shirley Baker, photographe britannique méconnue, reconnue, par Lou Stoppard

Shirley Baker (1932-2014) est une photographe britannique, essentiellement reconnue pour ses photographies de rue dans les quartiers populaires du grand Manchester. Sa vie est un long combat sans hargne pour la revendication de la place des femmes dans la société. Photographiant essentiellement en noir et blanc, elle documente la vie du peuple avec beaucoup de…

Units, katas de Seth Lower, photographe

C’est un principe en aïkido : lorsque se présente une situation duale, duelle, il convient de rechercher l’unité, l’annulation du conflit par le renversement du regard et l’entrée dans un régime supérieur d’activité dépassant la logique causale ordinaire. L’ascèse y prépare, et c’est un grand étonnement de constater que la division plie naturellement sous la…

Berlin s’efface, renaît et disparaît, par Brad Feuerhelm, photographe

Dein Kampf est un titre violent. Le photographe Brad Feuerhelm nomme ainsi son livre prenant pour contexte Berlin. Dein Kampf est un ouvrage inquiet, hanté par l’histoire du siècle des totalitarismes et les scories des idéologies ayant marqué l’espace et les bâtiments d’une ville qui fut l’un des points nodaux de la Guerre froide. Une…

Le portrait, un art burlesque, par Masahisa Fukase, photographe

On s’amuse beaucoup dans la famille de Masahisa Fukase. On s’amuse, mais avec méthode, dans la conscience que le rire partagé est un aimant bien plus puissant que les idées ou les conversations du dimanche. Family est le dernier livre de Fukase (1934-2012) comprenant trente-et-un portraits de sa famille pris entre 1974 et 1990 dans…

Eloge des ombres, par Adam Pape, photographe

Si l’on veut préserver encore quelque chose de l’ordre d’une intimité, d’un ensauvagement secret, de notre envie de vivre selon la logique de nos instincts, il convient d’imaginer de nouveaux espaces, de pénétrer les zones d’ombre et de s’en faire des amies précieuses. Prises dans les parcs des quartiers new-yorkais de Washington Heights et de…