Des flottaisons de poussière comme des rêves de femmes, par le photographe Benoist Demoriane

BD-13
copyright Benoist Demoriane

« Le véritable miracle, ce n’est pas que l’œuvre ressemble au modèle, mais c’est que le modèle ressemble à une œuvre d’art. »

Voilà quelques mois que les images que diffuse sur les réseaux sociaux le photographe Benoist Demoriane m’intriguent, me séduisent, me questionnent.

Je me suis approché de lui, non pour élucider le mystère de son regard, mais pour lui proposer de relayer son travail sur L’Intervalle.

Nous avons conversé, et j’ai reçu conjointement les images qui suivent, ainsi que les extraits d’un texte en recherche d’éditeur, Les Visites d’atelier, réflexion inépuisable sur le thème des relations entre le peintre et son modèle.

Les femmes qu’il photographie selon la méthode du « flou-de-bougé » sont moins des corps dévoilés, que des essences, des apparitions d’inconscient, des fantasmes d’insaisissable.

Les modèles qu’il dénude pour les vêtir de rêve sont des intouchables, des énigmes nervaliennes, des passages, des visiteuses du soir.

Photographe, Benoist Demoriane est avant tout un peintre, attentif au silence de l’espace, à la répétition des gestes, à la dilution de l’ego dans la forme.

Son œuvre n’est pas élégiaque, mais plus-que-vive, et porteuse d’un désir de fond envers ce qui se dérobe au moment de se révéler.

« Elle se montre, il se cache ? Non, c’est autre chose : elle est là, présentée dans le temps présent, lui est ailleurs, dans un autre monde, une autre réalité, et dans un autre temps, celui d’une idée, et de sa représentation… »

C’est la nuit, le projecteur est allumé, le miroir brisé.

Des ombres viennent, des ombres dansent.

A présent, l’artiste alerté se hâte, lentement.

BD-1
copyright Benoist Demoriane

« La pétrir, mais en sculpteur »

BD-17
copyright Benoist Demoriane

« Elle te regarde de tout son corps »

BD-5
copyright Benoist Demoriane

« Ecoute sa beauté ! Mais oui, écoute-la ! »

BD-6
copyright Benoist Demoriane

« Ce qui est venu, vient, viendra »

BD-10
copyright Benoist Demoriane

« Un mouvement giratoire obstiné, et tranquille »

BD-15
copyright Benoist Demoriane

« L’image d’une intuition »

BD-18
copyright Benoist Demoriane

« Cela sera »

BD-12
copyright Benoist Demoriane

« D’où vient-elle, de quel fond ? »

BD-9
copyright Benoist Demoriane

« Une beauté en démesure, en débordement »

BD-7
copyright Benoist Demoriane

« La beauté extravagante de ces filles ! »

BD-2
copyright Benoist Demoriane

« Un inachèvement »

BD-5
copyright Benoist Demoriane

« Et on s’aperçoit qu’on en meurt… »

BD-4
copyright Benoist Demoriane

« L’artiste, l’amoureux, le rêveur »

Benoist Demoriane, Apparitions, photographies 2007-2012, texte de l’auteur traduit en anglais par Patricia Stroud, 2013, 50 photographies en noir & blanc (contacter l’artiste pour le commander)

 

Site de Benoist Demoriane

(les légendes des images exposées ci-avant sont toutes issues du texte Les Visites d’atelier)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s