D’une Belgique carnavalesque et mélancolique, par le photographe Harry Gruyaert

le
143
Carnaval, Anvers
© Harry Gruyaert / Magnum Photos

Roots est un des best-sellers du photographe belge cosmopolite (Maroc, Inde, Japon…) Harry Gruyaert, publié une première fois en 2012, vite épuisé, et réédité aujourd’hui par Xavier Barral accompagné de vingt-et-une images inédites.

Roots est un blues belge, soit un voyage, du noir & blanc à la couleur, aux sources d’une mélancolie teintée d’un humour de sauvegarde et d’une tendresse accueillant chaque être ou chose comme un fragment de rêve.

Objectif grand ouvert comme on embrasse avec chaleur tous les membres d’une famille, jusqu’aux plus inconnus, à une fête de mariage.

On a ri ensemble, on a bu ensemble, on a dansé ensemble, mais le lendemain, c’est de nouveau la solitude, et le besoin de l’art qui réunit autrement.

Il n’y a de banalité que dans l’absence d’amour de qui contemple en bâtissant des cloisons.

21
Carnaval de Stavelot
© Harry Gruyaert / Magnum Photos

Rien de tel avec Harry Gruyaert dont le regard est de malice et d’empathie, sans que jamais le sens de l’art – composition des cadres, agencement des couleurs, rythme interne à chaque image – ne cède à l’humanisme confortable.

« J’ai eu à Anvers une éducation très catholique. J’étais le numéro deux de six enfants. A la maison, il y avait d’abord Dieu, puis le pape, puis mon père. Ma sœur aînée est devenue missionnaire au Zaïre, où elle s’est fait tuer en 1968. Après mes études, je suis parti le plus vite possible à Paris, en partie pour fuir ; j’y ai travaillé d’abord dans la mode. A New York en 1968, j’ai découvert le Pop Art. J’ai vu ainsi les objets de la vie quotidienne d’une façon différente, avec une autre distance, et avec humour. »

Le carnaval est à Binche et Mechelen et Alost et Stavelot, mais aussi un peu partout dans le pays, chaque jour, à chaque promenade, à chaque coin de rue dès que la pensée calculante nous quitte pour l’onirisme né du hasard.

131
A8 Bruxelles-Lille
© Harry Gruyaert / Magnum Photos

Les images du grand coloriste belge (famille élargie des William Eggleston-Joel Meyerowitz-Martin Parr) sont donc surprenantes, émouvantes, sexy et magnifiquement datées (années 1970 – 1980).

Terre où le surréalisme n’est pas une construction intellectuelle, mais une perception immédiate des doubles mondes, la Belgique se révèle pour le natif d’Anvers une zone de surprises et d’illuminations.

L’américanisation des villes et des comportements a gagné le pays, mais ne peut rien contre le sens du décalage et de l’émancipation propres à un peuple au rire d’insoumission.

Comme partout, l’être humain y est ridicule et sublime, mais un peu plus qu’ailleurs.

Voici quelques légendes : « Exposition canine, Bruxelles », « Festival de la bière, Wieze », « Club des jeunes, Ostende », « Musée d’art africain, Tervuren », « Fête du chat, Ypres », « Café, La Louvières ».

Membre de l’agence Magnum depuis 1982, Harry Gruyaert voyage en Belgique comme il voyage en Egypte, se laissant guider par les couleurs, les situations, les architectures.

117
Province de Brabant
© Harry Gruyaert / Magnum Photos

Ses images très physiques, au contact de la réalité, crue, neuve, inattendue, sont pourtant de l’ordre d’une composition mentale répondant à une double logique de condensation (comme dans un rêve) et de montage (associations libres).

Un homme en slip de bain à fleurs (page 47) court sous un arbre. C’est un satyre, un oncle peut-être ivre, un autoportrait.

Parfois les masques d’Ensor rejoignent les corps si distingués du Désert rouge d’Antonioni.

Ceci s’appelle Roots, ou Made in Belgium (2000), et c’est magnifique.

ROOTS_MontageCouv

Harry Gruyaert, Roots, textes (français/anglais) de Harry Gruyaert et Dimitri Verlhust, éditions Xavier Barral, 2018, 200 pages – 122 photographies n& b et couleur, dont 121 inédites

Editions Xavier Barral

Agence Magnum

Exposition rétrospective, Harry Gruyart au FotoMuseum (Anvers, Belgique) – du 9 mars au 10 juin 2018

FotoMuseum d’Anvers

71
Carnaval, Anvers
© Harry Gruyaert / Magnum Photos

main

Se procurer Roots

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s